fbpx

​Interview

Yoann Assoéé

En 4 mois, je faisais déjà un chiffre d'affaires de 100 000 euros par mois. 

Présentation

Je m’appelle Yohann et je suis tombé dans le eCommerce quand j’ai vu une vidéo de Sébastien Cerise il y a quelque temps. À la base, j’étais parti sur une autre vidéo, mais j’ai été redirigé vers cette vidéo de Sébastien, qui m’a fait découvrir le eCommerce.

Au départ, j’avais une entreprise textile que j’ai revendue parce que je n’y croyais plus. À cette époque, je passais beaucoup de temps sur YouTube. Je me suis lancé, mais ça n’avait pas du tout marché. Ensuite, j’ai commencé à suivres des vidéos de eCommerce, notamment celles de Sébastien Cerise et je suis vite monté à 2000-2500 € par jour.

Quand je suis arrivé à ce stade, j’ai décidé de suivre une autre formation, Enfin Rentier de Sébastien Cerise, parce que j’avais peur de rater. Je ne savais pas très bien si mon succès était dû à un simple coup de chance ou parce que je faisais les choses correctement. J’ai donc décidé de suivre une vraie formation, ça ne pouvait que m’apporter encore plus.

Aujourd’hui, ça se passe très bien. J’ai deux grandes boutiques de multi-produits qui s’adressent vraiment à des niches particulières. Elles tournent plutôt bien. L’une fait entre 30 et 50 000 € par mois et l’autre génère entre 80 et 100 000 € par mois. J’ai trois boutiques mono-produit que je n’ai jamais montrées.

Le eCommerce et l’entreprise « en dur »

Quand j’ai monté mon entreprise textile, j’ai commencé par contacter une usine, faire des prototypes et ainsi de suite. Il y a un cheminement de plusieurs années avant d’arriver aux résultats. L’avantage du eCommerce c’est son accessibilité. J’ai commencé le eCommerce le 1er juin et le 1er octobre, ma boutique atteignait les 100 000 €.

On ne peut pas comparer ce qui n’est pas comparable. Le eCommerce est accessible au plus grand nombre. Quel que soit le produit qu’on a sous la main, il suffit d’un peu d’intelligence commerciale pour le développer. Puis, ça n’a jamais été aussi facile qu’aujourd’hui de créer un business en ligne.

Mon père était chef d’entreprise et maintenant, on fait des choses ensemble. Les premiers temps, il était impressionné de me voir réaliser des ventes au téléphone. Il a très bien réussi dans son domaine et à son époque, mais aujourd’hui il est fasciné par la facilité de bâtir une entreprise sur Internet et toutes les retombées qu’on peut en tirer.

L’attitude indispensable pour réussir dans le eCommerce

Pour moi, il faut valoriser l’expérience personnelle. Les formations vous donnent la méthodologie et vous poussent à passer à l’action, mais il n’y a rien de mieux que de tirer des leçons de ses propres expériences, d’essayer de nouvelles choses. Dans mes formations, je n’aime pas mettre les participants dans une situation d’assistanat en permanence.

Une fois lancé vient la relation client. C’est la clé du succès. Vous êtes entrepreneur, vous êtes votre propre patron, mais c’est aussi votre client qui décide s’il achète ou pas un de vos produits. C’est aussi valable dans le commerce traditionnel que dans le eCommerce. Il faut mettre en place des procédés visant à satisfaire la clientèle : retours, échanges gratuits… C’est la base et un client content reviendra.

Il faut aussi savoir tourner la page, ne pas s’attacher à un produit, c’est le meilleur moyen de perdre de l’argent. Même si un produit a un énorme succès, au bout d’un moment, ça se calme. Il ne faut pas insister. Les produits ont une durée de vie limitée et c’est l’un des plus grands challenges du métier de se renouveler sans cesse et de trouver de nouveaux produits gagnants en permanence.

Conseil pour la communauté

Il ne faut pas hésiter à se lancer et à passer à l’action. N’ayez pas peur de faire ce qu’il faut pour réussir pour vous, pour vos enfants, pour vos proches. Les résultats ne viendront que si vous vous lancez et que vous faites le premier pas. N’ayez pas peur de l’échec, vous n’avez rien à perdre.

Pour les personnes qui débutent, concentrez-vous sur une boutique. Faites marcher une seule boutique tout d’abord, puis quand vous aurez atteint un bon chiffre au quotidien, peut-être 15 000 € par jour, vous pouvez envisager d’en ouvrir une autre. Pour quelqu’un qui démarre, ne pensez pas à faire 10 choses à la fois. Prenez le temps de bien faire tourner votre boutique.

Ayez un mindset « jusqu’au boutiste ». Ça veut dire y aller jusqu’à ce qu’on y arrive tout simplement. Quand j’ai démarré dans le e-commerce je n’avais pas énormément de moyens, mais si il fallait tout mettre pour y arriver, j’aurais tout mis. Ce que j’ai fait d’ailleurs et j’y suis arrivé parce que je savais qu’au final, il n’y avait pas d’autres moyens que d’y arriver.

ecommerce.fr BL

La plateforme digitale du eCommerce en France. Avec des formations, des événements, des ateliers, du coaching ou des prestations de services, nous sommes là pour vous apprendre à créer un business rentable sur le long terme.  Notre ambition est d'aider votre entreprise à développer une véritable marque qui apportera de la valeur à des milliers de clients, qu'ils soient professionnels (B2B) ou particuliers (B2C).

Copyright © 2018-2019 eCommerce.fr
Cerise Medias - 55 rue Cornaline, 13510 Eguilles, France

dolor sed risus amet, adipiscing venenatis neque. Nullam in